Participez à l’étude sur le stress au travail (env 15 mn) mené par le Laboratoire de Psychologie et de Neurosciences IME et le Laboratoire Epsylon de l’Université Montpellier 3

> Questionnaire 1/ Médecins, infirmier(ères), psychologues
Vous êtes médecin (toutes spécialités), infirmier, infirmière, psychologue clinicien.
Nous vous prions de bien vouloir nous accorder 15 minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire anonyme :

 

> Questionnaire 2/ Formateurs
Vous êtes formateur (tout secteur d’activité sauf enseignement scolaire et universitaire).
Nous vous prions de bien vouloir nous accorder 15 minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire anonyme :

 

> Questionnaire 3/ Enseignants
Vous êtes enseignant (maternelle, primaire, collège, lycée ou enseignement supérieur).
Nous vous prions de bien vouloir nous accorder 15 minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire anonyme :

 

> Questionnaire 4/ Toute autre profession
Vous travaillez mais vous n’appartenez à aucune des trois catégories professionnelles précédentes.
Nous vous prions de bien vouloir nous accorder 15 minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire anonyme :

 

Si vous êtes interrompu ou si vous souhaitez « faire une pause » et reprendre ce questionnaire quelque temps après l’avoir commencé, vous pouvez à tout moment cliquer sur « reprendre plus tard ». On vous demandera alors de choisir un nom et un mot de passe de sauvegarde.
En revenant sur le site (adresse indiquée ci-dessous), vous n’aurez plus alors qu’à cliquer sur « charger un questionnaire non terminé », indiquer le nom et le code choisis, pour que le questionnaire reprenne là où vous l’aviez laissé.
Merci par avance du temps que vous nous accordez.

image_mini

Aujourd’hui, à Bruxelles, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a lancé une campagne de deux ans à l’échelle européenne: «Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler» La prévalence du stress lié au travail en Europe est stupéfiante. Le dernier sondage d’opinion paneuropéen mené par l’EU-OSHA a révélé que 51 % des travailleurs considèrent que le stress lié au travail est un problème fréquent et 4 travailleurs sur 10 pensent que le stress n’est pas correctement pris en charge par leur employeur. Cependant, en unissant leurs forces, les travailleurs et les employeurs peuvent gérer et combattre efficacement le stress lié au travail ainsi que les risques psychosociaux; la campagne «Lieux de travail sains» vise à aider les entreprises en ce sens.

imageLa prochaine campagne «Lieux de travail sains» de l’EU-OSHA, qui en 2014-2015 a pour thème «Prévention du stress et des risques psychosociaux au travail», démarrera en avril 2014.

Elle fournira conseils et orientations aux travailleurs et employeurs en vue de reconnaître et de prévenir efficacement le stress sur le lieu de travail, et favorisera l’utilisation d’outils pratiques.

 

Vous pouvez consulter le guide de la nouvelle campagne à l’adresse suivante :

afficheonvabouger

L’IRFO vous donne rendez-vous sur les berges de Seine, dimanche 29 septembre de 10h à 20h, à l’occasion de l’événement inédit « On va bouger », organisé par l’association Assureurs Prévention (Fédération Française des Sociétés d’Assurance). Au cours de cette journée animée par Stéphane Rotenberg et parrainée par Jean Galfione, le public sera invité à participer à de nombreuses animations et démonstrations : zumba, double-dutch, hula-hoop, marche nordique, air guitar, etc. À l’espace Prévention Santé, l’IRFO donne rendez-vous aux petits comme aux grands pour réaliser un bilan de leur forme avec le Diagnoform® et se documenter sur les bienfaits de l’activité physique au quotidien.

Plus de renseignements sur :

http://www.irfo.fr/index.php?lang=&titre_page=Accueil

Objectif :

Apprendre à faire face à une situation de catastrophe

Public :

Tout personnel devant être opérationnel en situation de catastrophe

Durée :

14h

  • 2 jours de formation (Horaires : 9h – 12h30 / 13h30 – 17h)
A l’issue de cette formation, chaque participant aura les outils pour
  • Identifier les victimes nécessitant un soutien psychologique spécialisé
  • Accompagner les victimes et savoir les orienter
  • Mieux conserver son sang froid en situation de catastrophe
Contenu
  • Le stress en situation de catastrophe
  • Le syndrome de stress post-traumatique
  • Reconnaître les différentes réactions après un traumatisme
  • Comprendre les réactions émotionnelles et les comportements des victimes, les respecter sans les juger
  • Pratiquer l’écoute active
  • Conduite à tenir face aux différentes réactions après un traumatisme
  • Savoir orienter vers un soutien spécialisé
  • Comment garder son sang froid en situation de catastrophe (l’organisation matérielle, humaine…)
Méthodes pédagogiques
  • Méthode interactive
  • Apports théoriques, exercices pratiques individuels et exercices en groupes
  • Mises en situation professionnelle
  • Remise de fiches pratiques
Évaluation

Évaluation de la formation par les stagiaires